La puissance de Dieu

Les médecins de Rebecca et de Russell leur ont dit qu’ils ne pourraient jamais avoir d’enfants. Mais Dieu ne l’entendait pas ainsi, et Rebecca est tombée enceinte dix ans plus tard. La grossesse s’était déroulée normalement ; et lorsque les contractions ont commencé, le couple s’est précipité avec joie à l’hôpital. Par contre, le corps de Rebecca ne progressait toujours pas assez pour accoucher. L’obstétricienne a alors déclaré n’avoir d’autre choix que de pratiquer une césarienne d’urgence. Craintive, Rebecca s’est mise à pleurer pour son bébé et elle-même. La professionnelle l’a rassurée ainsi : « Je vais faire de mon mieux, mais vous allez devoir prier Dieu parce qu’il peut faire plus. » Elle a prié avec Rebecca, et quinze minutes plus tard, Bruce, un bébé en bonne santé, est né.
L’obstétricienne savait qu’elle dépendait de Dieu et de sa puissance. Elle reconnaissait que, malgré sa formation et ses compétences, elle avait besoin de la sagesse, de la force et de l’aide de Dieu pour guider ses mains durant l’opération (PS 121.1,2).
Il est encourageant d’entendre dire que des gens hautement qualifiés, et n’importe qui d’autre, reconnaissent avoir besoin de Dieu, car, honnêtement, nous avons tous besoin de lui. Il est Dieu, pas nous. Lui seul « peut faire […] infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons » (ÉP 3.20). Soyons assez humbles pour apprendre de lui et lui faire confiance dans nos prières, car il « peut faire […] infiniment au-delà » de tout ce que nous pourrions faire. Anne Cetas - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire