La voie de la foi

Lors d’un match de qualification de la Coupe du monde de football 2017 opposant les États-Unis à Trinité-et-Tobago, les Soca Warriors ont stupéfié le monde en battant l’équipe nationale américaine, pourtant classée cinquante-six rangs plus hauts. Au compte de 2 à 1, ils ont disqualifié l’équipe américaine de la Coupe du monde 2018.
La victoire de Trinité-et-Tobago était tout à fait inattendue en partie parce que la population et les ressources des États-Unis étaient d’une majorité écrasante par rapport à la petite nation antillaise. Il reste que ces avantages semblant insurmontables n’ont pas suffi à vaincre les passionnés Soca Warriors.
L’histoire de Gédéon et des Madianites raconte une défaite similaire, dans une bataille entre un petit groupe de combattants et une grande armée. L’armée israélite se composait de plus de trente mille combattants, mais le Seigneur l’a réduite à trois cents hommes pour que la nation sache que son succès dépendait de Dieu – et non de la taille de son armée, ni de sa richesse, ni de l’excellence de ses dirigeants (JUG 7.1-8).
Il peut être tentant de mettre notre confiance dans des choses que nous pouvons voir ou mesurer, mais ce n’est pas la voie de la foi. Bien que cela soit souvent difficile, lorsque nous sommes prêts à dépendre de Dieu et à nous « [fortifier] dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante » (ÉP 6.10), nous pouvons affronter des situations avec courage et assurance, même si nous nous sentons dépassés et inaptes. Sa présence et sa puissance peuvent accomplir de grandes choses en nous et par nous. Lisa Samra - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire