Un secours divin

Après avoir reçu l’appel d’urgence d’un citoyen inquiet, un policier a conduit le long d’une voie de chemin de fer, éclairant la noirceur de son projecteur jusqu’à ce qu’il repère un véhicule circulant sur les rails. La caméra du tableau de bord de la voiture de patrouille a capturé la scène angoissante tandis qu’un train approchait. « Le train allait vite, a dit le policier. De quatre-vingts à cent trente kilomètres heure. » Sans hésiter, il a tiré un homme inconscient du véhicule quelques secondes à peine avant que le train le percute.
La Bible présente Dieu comme celui qui secourt – souvent précisément lorsque tout semble perdu. Captifs et très opprimés en Égypte, les Israélites ne voyaient pas comment échapper à leur sort. Dans le livre de l’Exode, nous lisons que Dieu leur a offert des paroles porteuses d’espoir : « J’ai vu la souffrance de mon peuple […] je connais ses douleurs » (3.7). Dieu n’a pas seulement vu, mais encore il a agi. « Je suis descendu pour le délivrer » (V. 8). L’Éternel a délivré Israël de sa captivité, lui apportant son secours divin.
En secourant Israël, Dieu a manifesté son cœur – et sa puissance – pour venir en aide à tous ceux d’entre nous qui sont dans le besoin. Même s’il se peut que notre situation soit terrible ou impossible à surmonter, nous pouvons lever les yeux et notre cœur vers celui qui se plaît à nous secourir. Winn Collier - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire