En Dieu nous croyons


Donner 1 euro en cliquant le bouton jaune. Dieu vous bénir!

Au début de la guerre d’Indépendance, l’armée continentale américaine a lancé une expédition contre les forces britanniques au Québec. En passant par Newburyport, au Massachusetts, les soldats ont visité la tombe de l’évangéliste de renom George Whitefield. On a ouvert le cercueil et retiré le col romain et les manchettes. On les a coupés en morceaux et distribués en se disant qu’ils pourraient porter chance aux soldats.
Puis, l’expédition a échoué. Cela démontre la tendance qu’ont les gens à mettre leur confiance dans ce qui est inférieur à une relation avec Dieu : l’argent, la force humaine ou même les traditions religieuses. Dieu a mis en garde les Israélites contre cela lorsque l’Assyrie les a menacés et qu’ils ont cherché l’aide de Pharaon plutôt que de se détourner de leurs péchés pour se tourner vers lui : « Car ainsi a parlé le Seigneur, l’Éternel, le Saint d’Israël : C’est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, c’est dans le calme et la confiance que sera votre force. Mais vous ne l’avez pas voulu ! Vous avez dit : Non ! nous prendrons la course à cheval ! C’est pourquoi vous fuirez à la course » (ÉS 30.15,16).
Leur « expédition » a échoué elle aussi et l’Assyrie a triomphé de Juda. Dieu a néanmoins ajouté : « Cependant, l’Éternel désire vous faire grâce. » Même si nous nous sommes confiés en des choses inférieures, Dieu continue de nous tendre la main pour que nous retournions à lui. « Heureux tous ceux qui espèrent en lui ! » (V. 18.) James Banks - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire